Comment réaliser un plessis ?

Un plessis est une petite structure que l’on met en place pour mettre en exergue et/ou décorer un carré de potager, un massif de fleurs, un arbuste et même un arbre. Sa taille varie selon les plantes ou l’arbre que l’on va entourer avec. Le plessis est également utilisé pour protéger ses plantes des mauvaises herbes.

Aujourd’hui, nous allons voir dans cette fiche comment réaliser un plessis. Il s’agit d’une technique décorative plutôt simple que vous pourrez appliquer à vos plantes les plus précieuses.

plessis (12)
Voici ce dont vous aurez besoin pour réaliser un plessis :

  • Du bois souple avec un mètre de long au minimum ou bien des tiges d’osier
  • Des piquets en bois dur (ici au nombre de 9) ayant une hauteur de 40 cm un diamètre de 3 cm. Comme bois, vous pouvez choisir entre du laurier, du châtaignier et du robinier.
  • Une hachette (outil utilisé pour tailler la base des piquets)
  • Un sécateur (outil utilisé pour couper l’osier)
  • Un marteau (un gros)
    plessis (2) plessis (7) plessis (6)
    plessis (5) plessis (4) plessis (3)

Première étape : Tailler les piquets

Pour commencer, taillez les piquets pour obtenir une forme de pointe de crayon ; pointe mesurant à peu près 10 cm. Cette pointe est très importante pour pouvoir insérer facilement les piquets au sol. Dans ce projet, nous avons utilisé des branches obtenues de la taille annuelle d’un laurier.

Si vous voulez suivre exactement le projet, il faudra tailler 9 piquets. Sachez que c’est indispensable d’obtenir un nombre impair de piquets si vous optez pour la forme d’un cercle. Autrement, les brins ne pourront pas se croiser de manière correcte pendant la réalisation du plessis.

Seconde étape : Préparer un espacement régulier entre les piquets

L’espacement entre les neuf piquets doit être régulier. Pour vous aider, servez-vous d’une baguette de bois en guise de gabarit.

Servez-vous d’un deuxième gabarit, plus grand, pour les mettre en place à une distance égale du tronc de l’arbre.

L’espacement régulier des piquets en bois va définir le rendu final du plessis.

Troisième étape : Planter les piquets

La prochaine étape consiste à planter les piquets à environ 15 centimètres dans la terre en vous servant d’un gros marteau.

plessis (8) plessis (10) plessis (9)

Quatrième étape : Réaliser le plessis proprement dit

Saisissez une tige d’osier pour la mettre en place à l’intérieur d’un piquet. Tressez cette tige d’un piquet à un autre en la faisant passer derrière l’un puis devant celui qui suit.

Lorsque la tige devient trop fine, coupez-la, toujours à l’intérieur d’un piquet.

Disposez une nouvelle tige en faisant superposer sur celle que vous venez de couper puis poursuivez le tressage en passant le piquet suivant et continuez toujours ainsi.

A noter que chacun des piquets se voit alors enlacé d’osier, une fois devant, une fois derrière.

Pour que ce soit plus joli à voir, nous vous conseillons de suivre ce projet et de combiner deux bois ayant des couleurs différentes (saule=vert, osier=jaune)

Voilà, votre plessis est prêt ! L’arbuste est désormais protégé des mauvaises herbes, mais en plus, il est mis en valeur et est plus beau que jamais.

Adaptez toujours le plessis aux plantes que vous allez entourer. Le plessis ne doit pas se coller à la plante sinon cela risquerait de nuire à son développement.

plessis (11) plessis (13)