Comment réussir des techniques spécifiques en batik ?

Comment réussir des techniques spécifiques en batik ?
Par définition, batik est un procédé d’impression de tissus suivi dans plusieurs pays comme l’Inde, l’Indonésie, Madagascar. En Indonésie, le batik figure même partie le patrimoine culturel. Le batik est un art à travers lequel les soins et la patience représentent le leitmotiv.
Nous avons déjà vu ensemble comment réaliser un batik, mais nous pouvons en rappeler le procédé en 5 étapes :
1. Faire un dessin du motif choisi sur le tissu
2. Application de cire sur certaines parties du tissu
3. Peinture du tissu
4. Application de cire et peinture du tissu tour à tour pour chaque couleur en partant des couleurs claires vers celles étant plus foncées
5. Enlever la cire à l’aide d’un fer à repasser ou grâce à de l’eau bouillante.
En batik, on peut faire appel à d’autres procédés selon le résultat voulu ? Si par exemple, on veut avoir un motif qui s’avère être compliqué, il se peut que l’utilisation d’un fer bien chaud soit indispensable ; ceci pour enlever la cire sur certaines zones. A part cela, on peut aussi gratter certaines parties pour réaliser des dégradés. Et oui, un batik tie and dye ce n’est pas mal du tout.
Aujourd’hui, nous allons parler de procédés spécifiques en batik. Nous allons parler des gouttes et des traînées généralement.
Les fournitures nécessaires:
Un cadre, un pinceau, des punaises, un réchaud, un fer à repasser, un Tjanting (récipient à manche), des feuilles de buvard et du succédané de trichloréthylène.
En somme, nous allons dans un premier temps aborder la technique des gouttes et dans un second temps et des trainées , et pour finir la technique du piquage.

Le procédé des gouttes en batik

technique batik
Pour commencer, étirez votre tissu sur son cadre puis tachez-le de cire en vous servant du tjanting. Si vous n’avez pas de tjanting, vous pouvez vous servir d’un pinceau fin.

Vous voyez en image ce que cela donne. Pour ce qui est des étapes relatives à la teinture, au repassage et au lavage ; elles sont identiques à celles utilisées pour les principes de base du batik. Nous vous invitons à consulter l’article relatif à ce sujet.

technique batik (2)

La technique des trainées

technique batik (3)

technique batik (4)


Tenez votre cadre en position incliné puis faites couler la cire chaude verticalement sur le tissu, toujours à l’aide du tjanting.

Vous verrez, vous allez obtenir un rendu hors du commun avec des traînées variées qui se croisent/se superposent.
La technique du piquage

technique batik (5)

technique batik (6)

Pour commencer, ramenez le dessin sur le tissu avec un crayon à papier. Dans ce projet que nous vous présentons en guise de modèle, l’étoffe est déjà teinte. Nous vous conseillons de dessiner un motif adapté aux dimensions du tissu.

Appliquez ensuite de la cire chaude sur le tissu pour le recouvrir. Un pinceau assez large devrait être utilisé ici.

Piquez les feuilles pour constituer des trous ; à l’aide d’une pointe. Repassez sur les bordures et les nervures de chaque feuille, pour vous débarrasser de la cire qui s’est certainement déjà durcie à ce moment.

technique batik (7)

Plongez totalement le tissu dans un bain de teinture. Vous allez avoir un effet de pointillé très joli qui serait parfait avec un effet craquelé.

technique batik (8)