Isoler des combles – isolation des combles perdus

Comment isoler des combles perdus? :

1- Préparation de l’installation de l’isolation :

Allongez des bastaings ou des panneaux de contreplaqué sur les poutres pour vous aider à vous déplacer en toute sécurité dans le grenier pendant la pose de l’ isolant. Ces bastaings ou ces panneaux pourront vous servir à construire un plancher pour stockage ou en vue de le transformer en surface habitable. Pour cela, veiller à ce qu’ il y ait au moins 2,60 mètres  sous poutre faîtière.

 Isolation des combles -Conseil de sécurité: Lors de l’installation de fibre de verre d’isolation, d’observer toutes les précautions de sécurité. Fibre de verre peuvent libérer des fibres minuscules, qui peut être nocif en cas d’inhalation dans les poumons et qui peuvent irriter la peau. Porter un équipement de protection.

Déterminer la zone de l’espace à recouvrir, en mesurant la largeur et la longueur des surfaces à isoler. En multipliant ces deux chiffres vous aurez alors la superficie totale de la zone à couvrir. Les dernières normes exigent de poser au moins 25 cms de laine de verre ou de laine de roche sous votre toit. Vu les difficultés à isoler un toit, je suggèrerais plutôt 30 cms d’ isolant et une bonne couche de triso anti UV (multi-couche), l’ ensemble devant retomber sur le futur plancher avant de doubler avec BA 13 sur les murs et plafond. Pour être passé par là, on ne refait son toit que tous les 25 ans en moyenne, alors je vous conseille de bien le refaire une bonne fois pour toutes et surtout de ne pas économiser  l’ isolant! Car vous vous y retrouverez au niveau de votre consommation énergétique!! En sachant que l’ essentiel de la déperdition énergétique se situe au-travers du toit!

Une fois que vous avez déterminé le prix, l’ épaisseur et le type d’isolation nécessaire, et que votre (vos) isolant (s) a (ont) été achetés, commencez par pose et la fixation de votre isolant dans le grenier.

2- Mise en place de l’ isolant dans le plancher :

Si vous êtes seul, vous stockerez votre isolant dans un coin du grenier et vous l’ étalerez au fur et à mesure entre les poutres pour ceux qui ont un plancher bois (pour ceux qui ont un plancher béton, bravo, vous n’ avez plus que le toit à super isoler). Ne compressez pas votre isolant, légèrement, pas plus, ou vous perdrez de son efficacité). Ensuite, une fois après avoir découpé votre isolant au cutter sur un bastaing et avec une règle, après l’ avoir étalé bien hermétiquement partout, tirez votre plancher en le couvrant des bastaings ou avec les panneaux de contreplaqué. Faites des repères à la craie sur les murs pour signaler les entraxes de poutres, ainsi vous viserez toujours bien vos clous à l’ aide d’ un cloueur ou d’ une massette et de grosses et longues pointes (3 cms de pénétration dans le support au minimum!) ou par de grosses et longues vis prévues à cet effet.

isoler des combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

3- Installation de tuiles de ventilation pour assurer un flux d’ air permanent sous tuiles :

Trop souvent, les gens isolent leur toit et condament l’ aération naturelle en le calfeutrant totalement. C’ est une erreur car il est impératif de laisser votre toit respirer: pour renouveler l’ air, pour empêcher la formation de condensation et la cumulation d’ humidité tout le long de l’ année (maladies respiratoires) et la formation de champignons dégradant l’ intérieur. Pour ce faire, installez des tuiles (au moins 2 selon la surface) par pan de toit en remplacement des tuiles classiques et collez les au SIKA prévu à cet effet (cartouche de colle au pistolet).

isoler combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

4  isoler des combles- Isolation du sol et du toit :

Débutez la pose de l’isolation et de départ dans une zone éloignée de l’accès grenier. En déroulant l’isolant, le couper à la longueur à l’aide d’un cutter en vous appuyant sur la longueur des chevrons, ainsi vous coupez votre isolant, précisément, sur place avec une marge supplémentaire pour calfeutrer hermétiquement votre maison. Je vous conseille d’ utiliser le triso qui sera une barrière contre les UV.Vous devrez le dérouler et l’ agrafer sur les chevrons en chevauchant (en respectant le sens de l’ eau, en cas de tuile cassée, pour qu’ elle s’ évacue le plus loin possible de la surface habitable. Ca réduira la “casse”) sur les joints de 10 cms et coller dessus le ruban adhésif adapté entre les reprises de rouleaux pour couper les ponts thermiques.

 Isolation du sol (l’ exemple ci-dessous montre qu’ on se fiche d’ exploiter le comble comme zone habitable car la hauteur est trop basse pour stocker et pire pour y vivre), une fois “détendue” l’ isolation atteindra 30 cms d’ épaisseur sans triso :
isolation combles Isoler des combles   isolation des combles perdus
Isolation du sol de comble (même tehnique de coupe pour le toit avec triso et laine de roche), vous prenez appui sur le support et vous coupez avec le cutter :
fixer isolation combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

5-  Travail autour des obstacles et virages serrés :

Lorsque vous avez un obstacle comme un croisillon, un tuyau ou autre, une entaille dans l’ isolant doit être faite pour ajuster l’ isolant autour de l’obstacle, puis continuer  le déroulement de l’ opération.

Les zones autour du périmètre de certains combles peuvent être assez serrées. Il suffit de garder le déploiement de l’isolation, mais de ne pas la compresser  dans les endroits serrés, car cela diminuera la valeur d’isolation. Mieux vaut la laisser large qu’ elle couvre largement la zone, quitte à l’ agrafer plus loin…

isolation combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

6-  Pose ossature métallique cloisons et plafond si grenier exploitable :

D’ abord déterminer l’ entraxe de votre doublage de mur aux 4 coins du grenier, ensuite tirer un coup de cordex entre les repères faits aux entraxes de la future cloison sur les longueurs et les largeurs, puis, avec un fil à plomb de maçon (lourd), déterminer l’ entraxe de la partie supérieure de la cloison à l’ aplomb de l’ entraxe au sol; faites pareil aux 4 coins du grenier et tirez vos entraxes au cordex sur tous les chevrons, 1er entraxe à 5 cms maxi de la cloison pour le plafond. De là, tirez des entraxes parallèles aux entraxes des longueurs tous les 60 cms (normes Lafarge, prendre matériel Lafarge) sur toute la surface du toit. Quelque soit le vide entre la poutre faîtière et le dernier entraxe, vous devez aussi  tracer le dernier entraxe (sauf s’ il reste 5 cms).  Sur tous les entraxes dessinés, vous devrez visser une patte de fixation avant et après sur chaque chevron, pattes qui recevront les fourrures (rails à emboîtement) sur lesquelles seront vissées les plaques de BA 13 mm. Les pattes ont des longueurs différentes mais vous devrez choisir un unique modèle pour votre isolation. Si votre isolant fait 25 cms vous devrez prendre les pattes les plus longues ainsi vous ne compresserez pas votre isolant. Le couple pattes/fourrures est obligatoire car il compense les mouvements du toit qui est en bois pendant les variation climatiques.

Si vous ajoutez du triso (couleur aluminium il ressemble aux couvertures de survie des pompiers), vous serez obligé de faire des entailles au cutter dedans pour l’ enfiler au-travers des pattes des futures fourrus à emboîter.

Exemple d’ ossature métallique dont les montants sont directement vissés dans la charpente, le plafond est fixé sur la charpente par le couple pattes/fourrures :

placo combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

Ci-dessous, plafond avant plaquage au BA13mm dans un sous-sol (même tehnique pour le grenier) sans triso :

placo platre combles Isoler des combles   isolation des combles perdus

Veillez à bien passer vos fourreaux électriques, alimentations de plomberies avant de plaquer si besoin.

7- Isolation des combles avec Plaquage du BA13 :

Ci-dessus, une photo de BA13mm en cours de plaquage et de finition presque peint. Le BA 13 doit être vissé sur chaque fourrure ayant toutes la même distance les unes des autres entre chaque entraxe. Pour ne pas perdre le fil des entraxes, dès qu’ une plaque est fixée grâce au lève-plaques loué chez un marchand de matériaux, tracez le départ des fourrures sur la plaque nouvellement posée. Entre la fourrure apparente et le repère, tirer un coup de cordex, ça vous facilitera la fixation de la plaque, ainsi vous viserez juste avec votre visseuse.

Pour les joints, mettez de la bande synthétique et enduisez d’ une passe épaisse d’ enduit de lissage, le but étant de le faire en une seule passe et de poncer surtout les bords en touchant au minimum la surface couvrant les bandes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PZ95UC

Please type the text above: