La sous – toiture

LES SOUS-TOITURES

sous toiture La  sous   toiture

La famille des sous-toitures est une famille nombreuse. Les principaux types de sous-toitures vont être examinés successivement suivant qu’elles sont planes ou ondulées, souples ou rigides, compatibles ou incompatibles avec une charpente traditionnelle, etc.

La sous-toiture plane

Couvertures en tuiles canal, les sous-toitures planes vont recevoir la toiture complète: tuiles de couvert et de courant, tuiles romanes ou autres. Les sous-toitures planes n’assurent théoriquement que l’étanchéité à l’air, et minimisent la gravité de la rupture ou du déplacement d’une tuile en assurant parfois et accidentellement . l’étanchéité à l’eau.

Les feutres bitumés sont l’archétype des soustoitures planes souples. Leur souplesse et leur légère élasticité les rendent compatibles avec la conservation de nombreux éléments en œuvre de la charpente traditionnelle. En revanche, la pose d’un feutre bitumé implique la création d’un platelage complet: la sous-toiture plane souple a besoin d’un support plan rigide.

Le support plan rigide peut être constitué de diverses manières:

– Platelage complet en voliges ou en planches, juxtaposées ou assemblées avec rainures et languettes, porté par des chevrons (neufs en général) qui pourront fréquemment être adaptés sur les pannes existantes; l’isolation thermique est indépendante de la sous-toiture; lorsque l’isolant n’est pas à cellules fermées (laine de roche, laine de verre), une ventilation sera créée entre la soustoiture et l’isolant.

– Panneaux préfabriqués de sous-toiture, assemblés à mi-bois ou avec rainures et languettes, portant en général de panne à panne; les pannes seront alors en général neuves; ces panneaux préfabriqués peuvent avoir une âme isolante (polystyrène ou polyuréthane) et leur parement inférieur peut être celui du plafond; lorsque ces panneaux préfabriqués ne sont pas isolants, l’isolation thermique sera rapportée par-dessous, dans la hauteur des pannes, comme dans le cas des voliges ou des planches formant platelage.

La sous-toiture en plaques ondulées 

Les sous-toitures ondulées forment l’étanchéité. Leurs ondes correspondent à la courbure des tuiles canal.

Les sous-toitures ondulées peuvent ne recevoir que les tuiles de couvert; c’est le creux d’onde de la plaque ondulée qui collecte les eaux. Suivant leur matière constitutive, les plaques ondulées peuvent être souples ou rigides.

Les sous-toitures ondulées souples

Ce sont des plaques ondulées, étanches, flexibles, composées d’une armature minérale tissée ou non tissée et imprégnée d’un bitume à haute plasticité.

Les sous-toitures ondulées souples se posent sur un platelage incomplet constitué par des voliges ou des frises de 10 à 20 cm de large posées avec des espacements de 15 à 20 cm.

La flexibilité de cette sous-toiture lui confère deux qualités :

• Adaptation à un versant existant dont la planéité n’est pas très rigoureuse.

• Adaptation à un versant existant qui n’est pas rigoureusement rectangulaire.

Ces deux qualités, amplifiées par la flexibilité en œuvre, permettent de conserver davantage de la charpente préexistante qu’avec des soustoitures ondulées rigides.

L’isolation thermique sera rapportée dans la hauteur des pannes et éventuellement ventilée.

La sous-toitures en plaques ondulées rigides

Les sous-toitures ondulées rigides ne peuvent être posées que sur des versants d’une rigoureuse planéité. Lorsque les versants ne sont pas rigoureusement rectangulaires, des coupes biaises de la sous-toiture devront être exécutées sur les rives.

Raidies suivant la pente du versant par l’amplitude de leurs ondes, les sous-toitures ondulées rigides sont en général posées de panne à panne, sans chevrons. Chaque type de sous-toiture ondulée rigide a sa portée spécifique entre pannes. D’une manière générale, les pannes seront neuves.

Suivant que l’isolation est ou non incorporée, il y a deux familles de sous-toitures:

• Isolation incorporée

Lorsque la sous-toiture est simplement composée de polysthyrène dont la face supérieure est ondulée, la sous-toiture qui n’est pas autoportante est posée sur un platelage de voliges ou de frises; lorsque la sous-toiture est un panneau composé (plaque ondulée, isolant et éventuellement plafond), elle porte de panne à panne. • Sans isolation incorporée

La sous-toiture ondulée rigide porte de panne à panne; l’isolation est rapportée par-dessous dans la hauteur des pannes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

WHH4

Please type the text above: