Les Visseuses, Que Choisir?

La visseuse est l’ outil spécialisé que sont amenés à chercher les professionnels ou les particuliers à la recherche d’ un outil qui visse uniquement. La visseuse existe sous une pléiade de formes et de déclinaisons car sa fonction est de visser des vis à bois, des vis à métal, des vis pour le béton,  jusque dans les endroits difficiles d’ accès. Une visseuse n’ est ni une perceuse ni un perforateur. On peut l’ acheter en filaire ou sans fil sur batterie, et on la trouve à tous les prix. Elle sera d’ une grande aide pour bricoler la voiture, pour assembler des meubles à la maison, fixer des étagères, assembler des cloisons, fixer des baies vitrées… Tout dépend de sa puissance, du prix et de votre budget.

visseuse bosch Les Visseuses, Que Choisir?

 1- Quelle visseuse et où l’ acheter?

Là est la question. Quel va être votre besoin? Occasionnel, régulier ou intensif, puissant ou non? C’ est là qu’ on entre dans le vif de la réponse. Si vous voulez juste assembler un placard IKEA de temps en temps, il vous suffira d’ une visseuse 1er prix en grande distribution, n’ importe laquelle. Par contre, si vous êtes un utilisateur régulier il vous faudra une visseuse de marque Bosch ou Metabo vendues en grande distribution. Et si vous êtes un pro, il vous faudra un outil vendu par Makita, Hitachi, Hilti, Bosch pro, Dewalt, Spit… Car votre usage sera intensif. Et là, il vous faut miser sur une technologie sans-fil au litium-ion en 3 AH ou 4 Ah (puissance). Le prix se situe alors autour des 350 euros, tout dépend de là où vous l’ achetez (en ligne ou en magasin).

En gros, la visseuse se trouve à tous les prix, du tournevis électrique à la visseuse automatique de 20 euros à plus de 600 euros (en 2012).  En ce qui me concerne, j’ aime les visseuses polyvalentes et de qualité. Ce qui signifie que mon buget se situe autour des 350 euros. N’ achetez pas des outils (conseil aux pros) spécifiques pour le placo par exemple. Vous le regretterez. Rien de tel qu’ un outil polyvalent pour le gain de place à l’ atelier ou dans la voiture (qui évite le cumul d’ outils secondaires…) et rien de tel aussi pour l’ amortir…

La grande distribution suffira amplement à choisir l’ outil de ses besoins à l’ utilisateur occasionnel et régulier. Je conseille Metabo et Bosch. Pour le pro dont le budget est serré, je vous conseille d’ aller voir en magasins pro ou chez les marchands de matériaux les outils qu’ ils vendent et de prendre de la documentation à leur sujet et de comparer leurs prix avec ceux proposés en ligne, vous serez surpris. Quand on est pro, on peut acheter des outils de pros moins cher que les outils “haut de gamme” vendus par la grande distribution.

2- La garantie:

Les garanties sont les mêmes pour le particulier et le pro, elles s’ étalent généralement de 1 à 2 ans. Seul Hilti propose des garanties plus longues avec un SAV du tonnerre qui viendra remplacer votre outil défectueux immédiatement sur le lieu du chantier en cours, ce qui explique le prix d’ achat très élevé de ces outils qui sont considérés comme des Ferrari dans le domaine de l’ outillage.

 3- L’ entretien:

Capital, si vous voulez garder vos outils très longtemps. Vous devrez les stocker à l’ abri de l’ humidité dans leurs caisses (valises d’ origine) et vous devrez les nettoyer régulièrement à l’ aide d’ une buse d’ air et d’ un compresseur pour souffler toutes les poussières qui s’ accumulent à l’ intérieur. Le nettoyage est important car les poussières se cumulent dans votre appareil et bouchent les contacts électriques. L’ appareil finit par griller. Même si le haut de gamme pro est protégé des poussières par des carters, il est préférable tout de même de les souffler à l’ air pulsé notammant au niveau de la gâche de commande de l’ appareil mais aussi au niveau de sa ventilation.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

AgD9o

Please type the text above: