Poser Un Plancher Bois En Rénovation

Construire un plancher bois en traditionnel présente des avantages (facilité de mise en place, coût, auto-isolant, sain à respirer contrairement au ciment au quotidien), c’ est une technique ancienne qui a encore ses adeptes, surtout dans la rénovation de maisons de villages en centre ville où les accès ne sont pas aisés. Personnellement, je l’ ai fait chez moi où j’ ai loué avant d’ y habiter.

plancher bois Poser Un Plancher Bois En Rénovation

Mise en Oeuvre du plancher bois pour 25 m2:

Pour une pièce de 25 m2 (3,80/6,50) donc pour cet exemple, il vous suffit de créer des ancrages de niveau dans la maçonnerie. Prenez un cordex et tirez un trait de niveau donc entre les 2 extrémités de la pièce sur toute la longueur des 2 cotés. Ensuite, il vous suffira avec un niveau laser de reporter le trait de niveau de l’ autre coté et de retracer le trait de cordex sur cette autre longueur aussi. Une fois fait, vous devrez tracer l’ emplacement de vos poutres sur toute la longueur espacées de 80 cms entre chacune. Si vous avez une trémie à faire pour un escalier, il faudra aussi prévoir les emplacements des poutres qui supporteront l’ escalier et doubler la dernière poutre du plancher qui recevra les 2 morceaux de poutre qui supporteront le palier. Ces 2 morceaux de poutre seront ancrés d’ une part dans la maçonnerie, de l’ autre fixées sur sabots, et sabots eux-mêmes fixés par de la tige filetée qui traversera la dernière poutre doublée du plancher.

Une fois tous vos emplacements dessinés des poutres, il vous faudra un bon marteau piqueur d’ une puissance d’ au moins 20 joules pour creuser vos ancrages. Il faut au moins 10 cms d’ ancrage (croire qu’ il faut plus rassure mais si la poutre est bien prise de 10 cms de chaque cotée dans la maçonnerie, c’ est suffisant. Si notre pièce est large de 3,80 m, il vous faut donc des poutres de 4 mètres de long sur 12 cms de large sur 24 cms de haut pour ceux qui aiment la belle poutre. Il faudra que vos poutres soient traitées au préalable contre les insectes. Les ancrages devront faire au moins 20 cms de profondeur (pour pouvoir placer la poutre) à une extrémité et 10 cms de profondeur à l’ autre extrémité. En général, on monte des planchers en bois dans des vieilles maisons en pierre… En pierres scellées à la chaux aérienne, voire avec de la terre.

Si c’ est ce cas de figure, les sceller avec de la chaux est mieux évidemment. Les sceller avec de la chaux en les ayant au préalable entourées d’ une peau d’ 1 cm de polystyrène. Ainsi, elles peuvent travailler librement sans être contraintes ni se fendre parfois dangereusement.

Pour les sabots, une fois fixés sur les 2 dernières poutres jumelées (bien prendre en compte les cotes de l’ escalier et de la cloison qui viendrait cloisonner l’ escalier), ne pas oublier de visser les poutres latéralement dans chaque sabot également.

Une fois toutes vos poutres traitées scellées, il faut vous occuper du plancher. Achetez des madriers de 50 mms d’ épaisseur et vissez les dans les poutres, chacun avec 1 espace d’ 1 cm pour la dilatation… Une fois votre plancher scellé, et vissé, vous avez la possibilité de rester ainsi et de poser un parquet flottant sur un feutre épais, après avoir raboté les imperfections des madriers, ou de poser une chape en “bétonstyrène”.

Pose d’ une chape en “bétonstyrène” sur plancher bois:

Le bétonstyrène est une composante d’ un plancher léger qu’ on pose souvent dans les vieilles bâtisses en pierres. Ce bétonstyrène est en fait du ciment mélangé à des billes de polystyrène et d’ un peu de sable (c’ est mieux pour lier l’ ensemble).

L’ avantage de ce matériau est qu’ il est auto-isolant, léger pour la structure de la vieille maison, facile à mettre en place et résistant… Le principe est le même que pour une chape au mortier. Il faut d’ abord faire une saignée dans tout le périmètre de la pièce et y introduire des fers (sardines par exemple) ligaturés au treillis soudé du plancher. Treillis soudé qui devra être entouré d’ au moins 3 cms de chape partout. Donc vous devrez caler ce treillis soudé avec des cales à béton, des vieux morceaux de carrelage, des gravats… Avant de poser le ferraillage, il est préférable de poser d’ abord un film épais de polyane sur le plancher bois (d’ abord ça protègera les plafonds de fuites d’ eau, ensuite, ça évite que le mortier “dégueule” entre les madriers…).

Ensuite seulement, vous poserez votre ferraillage calé. Après vous ferez des guides parallèles espacés de 2 mètres sur toute la longueur de la pièce scellés par des plots de mortier. Ces guides peuvent être faits avec des rails horizontaux (en forme de U carrés à la base) à placo…  Et ils devront être impérativement de niveau entre eux, ça va de soi.

Si vous avez des gaines électriques ou de la plomberie à passer dans le sol c’ est le moment d’ en profiter. Ensuite, il ne vous reste plus qu’ à faire tourner votre bétonnière et mélanger vos billes de polystyrène, votre ciment et un peu de sable. Une fois le mélange homogène (ni liquide ni dur mais entre les 2), il ne vous reste  plus qu’ à couler votre plancher en “bétonstyrène” que vous tirerez consciencieusement à la règle plusieurs fois d’ affilée pour bien le niveler. Une fois votre plancher coulé, vous devrez attendre au moins une semaine avant de coller du carrelage ou de poser un parquet flottant. Ainsi, vous aurez un plancher neuf, sain, solide et auto-isolant.

Avant de couler, même si les poutres sont “balèzes”, il est conseillé  de les étayer avec des étais et des madriers. Et de les fixer au sol et aux poutres.

Détail de structure d’un plancher bois

Poser un plancher bois Poser Un Plancher Bois En Rénovation

1. Lamellé collé

 2. Poutre en bois massif

 3. Solive en bois du Nord

 4. Chevêtre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nfZV

Please type the text above: