Techniques d’élimination de l’humidité

humidité dans une maison Techniques délimination de lhumidité

Comment enlever l humidité dans une maison?

La réhabilitation du bâtiment ancien va, par la mise en œuvre de techniques simples et efficaces éliminer nécessairement les humidités dont l’origine est la pluie ou la fuite d’une canalisation dans œuvre.

L’élimination des humidités de condensation va requérir une réflexion concernant les mesures techniques à prendre pour diminuer la conductivité thermique de certaines parois. Une bonne ventilation (réglementaire) éliminera le risque de nouvelles condensations.

Reste le problème de l’humidité ascensionnelle des eaux du sol qui s’élèvera d’autant plus dans les murs que les locaux seront chauffés. Il existe de nombreux procédés qui tous revendiquent l’efficacité totale contre les remontées capillaires. C’est malheureusement inexact et le problème que pose l’ascension capillaire de l’eau du sol dans la maçonnerie traditionnelle est bien le plus difficile de ceux que pose la réhabilitation des bâtiments anciens.

En conséquence, seules les techniques destinées à maîtriser les remontées capillaires vont être examinées ci-après.

Ces techniques sont classées en fonction du niveau d’mtervention par rapport au cycle de l’eau qui part du sol, pénètre la fondation et le mur ou le plancher sur terre-plein, s’élève par capillarité dans la maçonnerie et s’évapore.

L’EAU DU SOL –   remontées capillaires

C’est l’eau libre du sol qui s’élève par capillarité jusqu’aux maçonneries qu’elle va contaminer (cf. § ci-dessus). Rien ne va permettre de diminuer la quantité d’eau libre du sol lorsqu’elle n’est alimentée que par les remontées capillaires de la nappe phréatique. Il y a bien des solutions techniques mais aucune n’est compatible avec le financement de la réhabilitation.

En revanche, comme les eaux libres sont plus fréquemment qu’on ne le croit suralimentées par les pertes des réseaux urbains souterrains, une vérification de leur étanchéité s’impose en collaboration avec le ou les concessionnaires des réseaux.

INTERCEPTER L’EAU AVANT QU’ELLE NE PÉNÈTRE LE MUR – traitement des remontées capillaires

On peut intercepter relativement facilement l’eau du sol avant qu’elle ne s’infiltre latéralement dans le mur: c’est la solution du drain dont la mise en œuvre ne sera pas toujours possible en milieu urbain à cause de la présence des réseaux publics souterrains.

Le drain sera plus ou moins efficace suivant que l’assèchement pourra ou non concerner, sur une hauteur suffisante, les deux faces du mur.

Il est en revanche plus difficile et trop coûteux d’isoler du sol support mouillé la semelle perméable de la fondation traditionnelle qui restera ouverte aux remontées capillaires.

On peut distinguer deux familles assez contrastées de systèmes de drainage, chaque famille pouvant être associée à l’autre pour donner des solutions intermédiaires:

• une famille imperméabilise contre les infiltrations latérales, la partie enterrée du mur et collecte des eaux en pied de mur;

• une autre famille protège la partie enterrée du mur contre les infiltrations latérales en la séparant de la terre par une tranchée ouverte et énergiquement ventilée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

vtFc

Please type the text above: