Comment Enduire un Mur Extérieur en 2 Couches

Comment enduire un mur extérieur ? Aujourd’ hui, on passe des enduits épais de 2,5 cms en 2 couches. Grâce aux liants ajoutés dans la chaux, les enduits tout prêts achetés chez les marchands de matériaux sont parfaits pour faire un bel ouvrage. Si les sacs sont chers à votre goût vous pouvez réaliser votre enduit en 3 couches (voir “Enduire un mur extérieur en 3 couches”) avec du sable de rivière (ou de carrière) et du ciment. Je conseille d’ utiliser la fibre de verre qui donnera à votre enduit une meilleure tenue dans le temps par rapport aux fissures notammant.

Enduire un Mur Extérieur Comment Enduire un Mur Extérieur en 2 Couches

 1- Votre enduit de façade 1ère couche:

Après avoir acheté votre enduit monocouche de la couleur que vous avez choisie chez votre marchand de matériaux, placer les baguettes d’ angles,  joints de dilatation et mouiller la surface à enduire, fabriquez votre 1ère passe à la bétonnière. D’ abord versez l’ eau dans la bétonnière (2 seaux pour commencer) et votre sac d’ enduit extérieur complet. Attendez un peu, puis versez en un 2ème, attendez un peu et rajoutez un peu d’ eau si nécessaire. Votre enduit doit être liquide (consistance: comme certains jus de fruits épais vendus dans le commerce). Une fois que votre enduit mural est bien mélangé, et qu’ il n’ y a plus de grumeaux, remplissez votre brouette, chargez votre taloche et envoyer d’ un revers de main avec une impulsion sèche en fin de course votre produit à l’ aide de la truelle (pour ceux qui n’ y arrivent pas, la tyrolienne fera l’ affaire). Recouvrez toute la surface à enduire puis une fois finie, nettoyez vos outils. Attendez 24 heures que votre enduit de façade sèche.

2- Enduit extérieur 2ème couche:

Mouillez la surface à enduire, et enduisez votre mur avec la 2ème couche du même enduit monocouche acheté chez votre marchand de matériaux. Cette fois, la consistance doit être comme une purée (ni liquide ni compacte mais bien entre les 2). L’ idéal est de commencer par le haut (je mouille, j’ enduis, je frotasse). Et vous descendez de haut en bas vers le sol d’ un trait pour toute la façade. Inutile de trop mouiller, la surface doit être mouillée mais pas inondée (à part en été où il faut tout le temps mouiller, le reste de l’ année, c’ est inutile).

 

Cette technique ne demande ni redressage ni “nus” (guides). Il faut juste veiller à ce que vos murs soient droits et propres sans bosses énormes et vous assurer de poser des joints de dilatation tous les 10 mètres maximum. Si inférieur à 10 mètres, pas besoin de joints de dilatation.

P.S: Les enduits monocouche tout prêts d’ aujourd’ hui sont fabuleux. Ils résistent très bien aux changements de température, et au temps dans la durée.

Si les façades, murs, murets sont trop longs (surtout en été) veillez à avoir de l’ aide (un manoeuvre et 2 enduiseurs), c’ est important pour éviter les raccords! Si les façades sont trop hautes, louez un échafaudage ou faites vous en prêter un par quelqu’ un qui connait. Si votre chantier se passe en ville, demandez une autorisation de travaux à la mairie et n’ embauchez personne au black! La mairie peut contrôler les gens qui vous aident!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5dsKz1

Please type the text above: