Comment installer un faux plafond suspendu – info pratique

Comment installer un faux plafond suspendu :

Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir poser un faux plafond suspendu néanmoins un bricoleur habile pourrait y arriver pour peu qu’il sache quelques astuces.
Un faux plafond suspendu peut servir à cacher des câbles ou un plafond abîmé et à réduire la hauteur de la pièce. Mais ce n’est pas tout ! En plus de l’effet esthétique, il joue un rôle important dans l’isolation thermique ou phonique.
De par ses avantages, on comprend l’intérêt que vous lui portez et souhaitons pouvoir vous guider grâce à ce qui suit.
1 – Les matériaux :
Sachez que vous ne trouverez pas qu’un seul genre de faux plafond suspendu sur le marché, et c’est en fonction de celui que vous allez choisir que les matériaux diffèrent. Nous vous citons ci-dessous les plus utilisés :
Le faux plafond en plaques de plâtre : Comme son nom l’indique, il est fait de plaques de plâtre. Il est souvent utilisé au niveau des combles.
Le faux plafond en terre cuite ou céramique : Celui-ci est loué pour ses qualités d’isolant acoustique et thermique de par le fait que les plafonettes dont il est constitué sont fixées les unes aux autres avec du plâtre.
Le faux plafond en PVC : C’est ce qu’il y a de moins cher.
2 – La cornière de rive :
La hauteur de cette cornière, que vous devrez fixer aux murs grâce à des chevilles à frapper, déterminera la hauteur du faux plafond. Il faudra veiller à ce qu’elle soit bien horizontale.
3 – L’ossature métallique :
Vous allez devoir placer un rail chaque 60cm. Ce dernier reposera sur la cornière de rive. Pour que l’ossature métallique soit bien stable, il faudra fixer les rails aux murs par des suspentes.
4 – Les plaques du faux plafond suspendu :
Elles doivent être placées perpendiculairement à l’ossature métallique. Une perceuse électrique vous sera on ne peut plus nécessaire lorsque vous visserez les plaques à l’ossature.
Vous devrez penser à avoir une scie égoïne pour découper les plaques si votre plafond n’est ni carré ni rectangulaire.
Si ce sont des dalles que vous allez poser, il faudra ajouter des entretoises métalliques (à fixer perpendiculairement aux rails).
5 – La finition :
Un enduit (ou un joint spécial faux plafond) vous sera utile lorsque vous devrez boucher les trous laissés par les vis.
Il faudra aussi poser des bandes de plâtre au niveau des jointures.
Il faudra penser à ne pas visser les plaques trop près du bord dans la mesure où le plâtre est friable.

Avant d’acheter tel ou tel faux plafond, n’oubliez pas de comparer les prix et de poser le pour et le contre de chaque genre.
Nous vous le disons encore une fois, au risque de nous répéter, que la pose de faux plafond est une opération très délicate qui nécessite un tant soit peu d’expérience. Alors à moins d’être un bon bricoleur, soyez raisonnable et faites appel à des professionnels sinon ce serait une perte de temps et d’argent.

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

OkqCf9

Please type the text above: