Comment réaliser une isolation par laine de verre de l’extérieur ?

Lorsqu’une maison n’est pas assez isolée ou ne l’est pas du tout, des problèmes de chaleur subviennent toujours. Ce qui est mauvais pour l’hiver.

C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, nous allons par d’isolation par l’extérieur (ITE), réalisée par laine de verre, sous bardage rapporté

Nous avons déjà parlé de l’isolation des combles, mais maintenant, nous abordons les murs extérieurs parce qu’ils représentent de zones de déperdition de chaleur. Les avantages de l’isolation des murs ne relèvent pas uniquement de la question thermique mais également sonore.

Les éléments qui constituent le système Optex

Dans ce projet, nous allons parler du système Optex. Il s’agit d’un système constitué de laine de verre semi-rigide sous forme de panneaux à dérouler. La laine de verre est recouverte de voile de verre pour l’isolation thermique et sonore des murs par l’extérieur.

On parle ici aussi de rosage à frapper. Elles sont constituées d’une cheville à poser au marteau et sont utilisées pour la fixation de l’isolant sur le mur en fonction de son épaisseur.

La mise en place du dispositif

isolation thermique (3)

On commence la mise en œuvre avec les équerres de fixation des chevrons.

Pour être plus précis, on visse les équerres sur la façade. Un espacement de 1,35 m entre eux est pris dans le sens de la hauteur, tandis que 60 cm suffisent du côté de la largeur.

isolation1

isolation2

Pour ce genre de projet, il faut au moins 3 équerres, ce nombre varie selon la hauteur du chevronnage. On effectue la fixation des équerres en alternant leur emplacement, à gauche puis à droite des chevrons, et ainsi de suite.

On implante maintenant la première couche d’isolant. Pour ce faire, on implante les panneaux de la première couche entre les équerres, ils sont par la suite bloqués par des rosaces.

Pour que l’isolant reste à sa place, on cloue les rosaces. Pour ce faire, on se sert de marteau.

Les rosaces sont situées en quinconce, à 15 cm (au moins) du bord de l’isolant et tous les 83 cm (autrement dit, il faut compter 2 rosaces/m²).

Maintenant, on fixe le chevronnage sur les équerres devant la couche d’isolant déjà appliquée.

Après cela, on passe à l’installation de la seconde couche d’isolant.

isolation thermique (8)

isolation thermique (9) isolation thermique

On cale cette dernière entre les chevrons. Tout comme la première couche, la seconde est maintenue par des rosaces à frapper.

On fixe le bardage en bois ou bien en PVC sur les chevrons.

On cloue un tasseau de 20 mm d’épaisseur sur chaque chevron afin de prévoir une lame d’air de 20 mm.

Les avantages de ce dispositif d’isolation sont nombreux :

  • En plus d’être un isolant thermique, il est aussi un isolant sonore
  • Il ne gâchera pas votre décoration d’intérieur et n’encombrera pas de place

C’est un dispositif que nous pouvons considérer comme étant écologique

Désormais, vous savez comment procéder pour installer une isolation de l’extérieur « laine de verre ». Vous pourrez passer un hiver tranquille, bien au chaud avec une facture d’électricité plus abordable.