Doublage des murs

doublage mur Doublage des murs

Doublage des murs  intérieurs ;

Lorsque pour des raisons techniques et/ou financières, les ascensions capillaires n’ont pas été stoppées, les murs du rez-de-chaussée sont humides.

Sont également humides les sols sur terre-plein, en particulier lorque les rez-de-chaussée ne sont pas sur caves.

Les revêtements étanches des murs

Une pratique courante consiste à revêtir totalement ou partiellement les murs et les sols humides d’un produit imperméable: dallage B.A. sur film étanche sur le terre-plein et enduit de ciment richement dosé avec hydrofuge incorporé sur les murs.

C’est une pratique à proscrire car, d’une part 1’imperméabilisation accroît la hauteur de l’ascension capillaire et d’autre part, la mise en charge de l’humidité contre le revêtement étanche aurait tôt fait de le rejeter.

L’imperméabilisation par un revêtement étanche est une solution à proscrire: l’imperméabilisation accroît en effet la hauteur de l’ascension capillaire.

Doublage des murs  ventilé

La solution la plus appropriée, celle qui va permettre à la fois d’éliminer la vapeur d’eau et de s’en isoler est le doublage ventilé des murs et des sols sur terre-plein.

– Doublage  mur ventilé du terre-plein.

En fonction du niveau fini du sol du rez-de-, chaussée, le terre-plein existant sera décaissé de manière à pouvoir poser successivement:

• une aire de graviers de 5 cm environ,

• des hourdis creux de 12 cm posés à l’envers,

• un film étanche,

• un isolant à cellules fermées de 4 à 6 cm,

• un dallage armé de 5 cm environ,

• le revêtement de sol.

A sa périphérie, le vide du terre-plein ménagé par les vides des hourdis doit être en communication avec le vide d’air situé entre les murs et la cloison de doublage.

– Doublage ventilé des murs.

La cloison de doublage ne doit avoir aucun contact avec la paroi humide. La cloison de doublage doit être correctement isolée du vide d’air ventilé.

Qu’il s’agisse du terre-plein ou de la cloison de doublage, 1’épaisseur du vide d’air ventilé ne doit pas être inférieur à 6 cm afin que la viscosité d’une lame d’air mince et humide ne s’oppose pas à sa correcte ventilation. En effet, si l’air reste immobile, il se sature d’humidité qui peut condenser sur la cloison ou dans les hourdis et provoquer quelques désordres. Afin d’éliminer ces risques de condensation, la cloison de doublage et le sol sur terre-plein ventilé doivent être correctement isolés du vide d’air ventilé.

La solution des doublages ventilés des sols sur terre-plein et des murs est l’ultime moyen pour capter et évacuer l’humidité dans son parcours capillaire terminal. Mais la fiabilité du dispositif implique que les vides, alimentés par une ou plusieurs prises d’air sur l’extérieur, soient raccordés à une ou plusieurs ventilations en toiture. Ainsi, toutes les parties humides de la structure seront séparées du volume habitable par un vide ventilé en permanence.

La solution parfois mise en œuvre de la ventilation du vide d’air dans le local intérieur est à proscrire car elle n’a d’autre effet que d’introduire directement dans l’habitation l’humidité des structures qu’on désirait évacuer.

La solution du doublage ventilé présente l’inconvénient de diminuer la superficie des pièces du rez-de-chaussée (6 de vide + 5 de cloison + 6 d’isolant).

Elle a aussi l’inconvénient de ne pas provoquer un abaissement sensible de la hauteur d’ascension capillaire; l’abaissement sera plus important si la face externe du mur, ou la face opposée au vide ventilée n’est pas revêtue d’un enduit étanche: cette autre face doit être rejointoyée et éventuellement enduite avec une chaux aérienne ou avec une chaux à très faible indice d’hydraulicité.

Associée ou non à celle du terre-plein ventilé, la solution de la cloison ventilée a été utilisée plusieurs fois avec d’excellents résultats.

La mise en œuvre a été moins onéreuse que celle d’un assèchement par électro-osmose et, à fortiori, que celle d’un assèchement par électroosmose phorèse.

 

Isolation des murs par l interieur avec un doublage colle

Isolation des murs doublage colle Doublage des murs

1) placo hydrofuge ou  doublage constitué d’un pannneau de laine de verre collée sur une plaque de plâtre de 13 mm

2) colle

3) Bande de jointoiement

4) Bande  isolante

La cloison de doublage avec vide d’air ventilé semble être l’ultime moyen, peu onéreux de surcroît, pour évacuer l’humidité.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5JuM

Please type the text above: