La Couverture

la couverture La Couverture

Le terme de couverture désigne ici les ouvrages réalisés au-dessus des pannes. Ces ouvrages comprennent les chevrons, les sous-toitures et les tuiles.

Les sous-toitures

Quatre types de sous-toitures vont être décrits ,qui sont les-plus couramment utilisés soit sur la charpente élémentaire des pannes de mur à mur, soit sur les fermes traditionnelles, soit sur les fermes triangulées. Les chevrons seront décrits pour chaque type de sous-toiture.

Sous-toiture élémentaire

Elle es réduite à un simple chevronnage qui porte directement les tuiles dont la sous-face est’ vue depuis le comble .
• Lorsque les tuiles sont des tuiles canal, le chevron a une forme particulière afin de leur don~er un meilleur appui. Ces chevrons particuhers sont désignés sous les noms de «kes» ou de. «quarton» suivant qu’il s’agit d’un débit de sciage ou de la découpe en quatre «quartons» d’un bois brut de section circulaire.

Les « kes» et les «quartons» sont également utilisés comme solivage de planchers traditionnels. Ce type de couverture n’est pas étanche à l’air. Il n’est pas non plus très étanche à l’eau lorsque la pluie est accompagnée de vent. Cette perméabilité à l’eau de pluie par grand vent est une faiblesse de la tuile canal. Elle est aggravée dans le cas de la sous-toiture élémentaire parce que le vent peut la traverser en entraînant un peu d’eau de la pluie.

• Lorsque les tuiles sont des tuiles plates dont le modèle en emboîtement, dit tuile «marseillaise », est le plus fréquemment utilisé, les chevrons sont des pièces de sciage rectangulaires qui portent les liteaux de pose des tuiles. Les emboîtements des tuiles plates font qu’elles sont beaucoup plus étanches que les tuiles canal.

Platelage sur chevrons

Des planches portées par les chevrons forment le niveau de pose des tuiles. Les tuiles de courant sont bâties au mortier de chaux sur le platelage. Quelques tuiles de couvert par rangée sont également bâties. L’étanchéité à l’air et à l’eau est à peu près assurée.

Toiture bâtie sur « malons» de couvert

Malons de couvert – Espacés d’une vingtaine de centimètres, de section rectangulaire, les chevrons portent des carreaux en terre cuite sur lesquels une aire de chaux est coulée qui porte ces tuiles de courant bâties au mortier de chaux; quelques tuiles de couvert par rangée sont également bâties.

Toiture bâtie sur chevronnage

Entre les chevrons rectangulaires et espacés de 15 à 20 cm, une aire de chaux ou de plâtre est coulée qui adhère au bois par l’intermédiaire des pointes dont il est lardé. Plus épaisse que la hauteur des chevrons, cette aire forme le niveau des tuiles de courant bâties au mortier de chaux; quelques tuiles de couvert par rangée sont également bâties. L’étanchéité  couverture à l’air et à l’eau est à peu près assurée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

tKurnP

Please type the text above: