Pose Parquet Flottant

Pose Parquet Flottant en 3 etapes:

Le parquet flottant connait toute une déclinaison de produits, de motifs et de couleurs. On en trouve aussi qui sont destinés aux pièces d’ eau. Le parquet flottant finit très bien les revêtements de sol, il donne un aspect chaud dans l’ habitat et est un excellent produit pour couvrir de grandes surfaces dans un délai rapide. De plus, on gagne en fatigue comparé au carrelage dont il faut charrier les lots de carreaux, la colle (souvent à faire soi-même) qui est salissante, des coupes à faire avec des disqueuses ou des carrelettes également salissantes (et je ne parle même pas des scies à eau!)… La pose  de parquet flottant est un gain à tous les niveaux.

pose parquet flottant Pose Parquet Flottant

1- Avant de poser du parquet flottant:

Vous devez vous assurer que le sol est régulier et lisse sans trous ni bosses prononcés. Vous devez posséder une scie sauteuse (coupes plus propres que la scie circulaire), un crayon, une règle, un mètre, des câles en bois d’ un cm de section, un cutter, un feutre (sous-couche recevant le parquet flottant). Vous devez vous assurer que les pièces à couvrir sont de niveau (ou le plus planes possibles). Vous devez aussi déterminer le sens des lattes. Vous devez aussi vous assurer que les sols à couvrir sont bien secs et à l’ abri de l’ humidité. Il est néanmoins fortement conseillé de poser un polyane (film plastique remontant sur les murs de la hauteur d’ une plinthe) et un feutre d’ isolation phonique sous le parquet que vous poserez dans un sens croisé par rapport au parquet flottant. Munissez vous de câles en bois pour frapper le parquet au marteau pour bien le clipser sans l’ abîmer en tapant.

2- Poser un parquet flottant clipsé:

Une fois que vous avez stocké et déballé votre parquet flottant dans une pièce où il ne vous gênera pas, vous devez mesurer la largeur (ou la longueur) de la partie que vous allez commencer à poser. La 1ère rangée (très important) doit être parfaitement alignée et câlée (à contrôler avec une grande règle en alu ou un cordeau bien tendu. Les 1ères rangées de lattes de parquet flottant devront être câlées avec des câles en bois d’ 1 cm de section pour verrouiller le parquet contre les murs afin de l’ empêcher de bouger lors du clipsage des lattes. Car il est très important que le parquet ait 1 cm de jeu sur tout son périmètre pour absorber sa dilatation. Et vous devez le poser en descendant.

Vous devez aussi vous assurer qu’ il n’ y ait pas de “coups de sabre”, c’ est à dire des jointures entre parquets qui se superposent sur 2 rangs (très mauvais). Il faut que les joints entre les rangs soient distants d’ une bonne vingtaine de cms au minimum.  Ce qui veut dire que vous aurez des coupes et que ces coupes sont réutilisables 1 rangée sur 2. 1, c’ est plus joli. 2, c’ est plus solide dans le temps. 3, c ‘est plus économique. N’ hésitez pas à rajouter des câles sur le périmètre du parquet car il est important qu’ il soit bien immobilisé lors de la pose. Une fois la surface couverte, vous devrez coller les remontées de polyane avec les cartouches de colle prévues à cet effet et les plinthes au mur assorties au parquet sur toute le périmètre de la pièce. L’ idéal étant d’ avoir une scie à onglets électrique ou manuelle.

3- Poser un parquet flottant à emboîtement collé:

Souvent, ce type de parquet est plus épais que le parquet à clipser. Il se pose avec la même méthode que le “clipsé”  (coupes, câlages, polyane et feutre) mais à chaque emboitement, dans la rigole doit être posé un liseret de colle à bois vendue avec le parquet. Vous prendrez vite le coup, car si vous en mettez trop, vous serez obligé d’ essuyer le trop plein de colle sur la jointure et vous ne reproduirez plus cette perte de temps dans un délai rapide.